Print this page

Bilan climatique - Octobre 2014

Le mois d’octobre 2014 a été doux et calme. Les faits le plus notoires sont les hautes températures minimales et maximales de la deuxième décade d’octobre (11-20/10/2014). Les précipitations de la première décade (1-10/10) ont permis de réduire le déficit hydrique. La vitesse du vent suit les tendances médianes pour cette période de l’année.

Observations

Analyse des tendances climatiques

 

Tendances thermiques

  • Les températures minimales variant de 7,1°C à 11,7°C des deux premières décades (1-20/10) et mensuelles sont plus hautes que les tendances médianes des vingt dernières années pour le mois d’octobre 2014. Les températures maximales variant de 14,5 à 18°C sont considérées comme supérieures à la « médiane » durant la deuxième décade, en moyenne de +1,75°C pour la Wallonie. Les variations régionales observées durant la dernière décade, entre 10,2°C et 17,2°C, s’insèrent dans l’intervalle des valeurs médianes observées depuis 1993.
  • Les 1, 18, 19 et 31/10, les températures maximales ont atteint plus de 20°C. Les 21, 22, 23 et 28/10, les températures minimales ont été inférieures à 5°C en Ardennes.
  • A « LLN», les moyennes décadaires et mensuelles ont été les plus élevées (16,5 et 10,5°C). A « Elsenborn », les moyennes des maxima décadaires ont les plus faibles (13,2°C) alors qu’au niveau des minima, « Trois-ponts » est la station la plus fraîche (7,1°C).
  • Les amplitudes entre les maxima et les minima de températures médianes décadaires sont plus fréquemment élevées à « Trois-Ponts » (max. 8,7°C). Ces amplitudes sont les plus faibles à « Willerzie » (max. 5,2°C).

 

Tendances pluviales

  • Les précipitations suivent la tendance médiane d’un mois d’octobre grâce à la première décade. La dernière décade a été la plus sèche sauf à l’Est (« Trois-Ponts » et « Elsenborn ») où les précipitations ont aussi été plus régulières durant ce mois.
  • La deuxième décade a été plus pluvieuse par rapport à la tendance médiane à « Michamps » et « Chassepierre ».
  • La station de « Ruette » (115,6 l m-2) a été la plus pluvieuse. La station de « Louvain-la-Neuve » (46,3 l m-2) est la moins pluvieuse. Ailleurs, la précipitation varie de 55 à 110 l m-2
  • Trois à huit jours d’octobre 2014 sont pluvieux (> de 5 l m-2 jour-1). Selon la localisation, le minimum est observé à « LLN » et le maximum à « Ruette ».

Tendances éoliennes

  • La station la plus venteuse est « Anhée ». Par contre, « Willerzie » est la moins venteuse. La vitesse moyenne du vent des stations plus venteuses est supérieure de 2,0 à 2,3 m s-1 par rapport aux stations moins venteuses.
  • Le vent est souvent venu entre le sud-est et le sud-ouest.
    Au sud et au sud-est de la Wallonie à « Michamps » et « Chassepierre », la vitesse du vent a été anormalement faible durant tout le mois, donnant un temps calme.

Tendances historiques **

  • Les températures minimales des deux premières décades et la moyenne d’octobre 2014 ont été supérieures aux tendances médianes, respectivement de +0,4 à +0,8°C, +0,5 à +3,0°C et +0,5 à +0,8°C. Durant la deuxième décade, les écarts méridionaux ont été plus importants (>+2°C) qu’ailleurs (<+2°C). Les températures maximales de cette décade sont partout supérieures à la médiane de +2,0 à 2,4°C.
  • Les précipitations de la première décade ont été importantes mais les tendances médianes ont été dépassées qu’à « Michamps ».

** Les quatre stations dont les données sont disponibles (Casteau, Anhée, Chassepierre et Michamps)